Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

CACENDR

Crée en 1999, CACENDR est une association qui milite contre le projet d'enfouissement des déchets radioactifs à Bure en Meuse.

Rechercher

Newsletter

Pour recevoir des newsletter, veuillez écrire sur cacendr-request@lists.riseup.net

Archives

11 août 2013 7 11 /08 /août /2013 13:32

bonnetFestival.jpg

du 30 août au 1er septembre à Bonnet (Meuse)

avec de l’info, des spectacles, du bon son, des discussions, et plein d’experts en blouses blanches ! 

bref, de quoi nourrir le débat, mais pas dans les sales salles financées par l’Andra, ni avec la CNDP aux manettes ( Commission de l’e-Nacceptable Dialogue avec les Pourris)…

… et évidemment de quoi s’organiser pour agir, sur tous les fronts et de toutes les façons : ateliers, assemblées et rencontres !

 

Repost 0
Published by Stéphie - dans agenda
commenter cet article
10 juillet 2013 3 10 /07 /juillet /2013 13:25

Source : http://antitht.noblogs.org/1174
Du nouveau, notre report du procès du 21 mars se déroulera le jeudi 11 juillet à 14h au tribunal de grande instance de Laval, 13 place saint Tugal.


Nous vous invitons dès 12h devant le tribunal pour un repas à prix libre
N’oublions pas que ce sont désormais au moins 9 procès qui ont eu lieu et auront lieu pendant le premier semestre 2013. Nous en profitons donc pour relancer un appel à don auprès du fond de soutien aux inculpé-es des luttes anti-THT et anti-nucléaire (voir en bas de page). On peut déjà estimer à quelques dizaines de milliers d’euros les frais à venir… !!!


Presque vingt-six ans jour pour jour après le désastre de Tchernobyl, une petite centaine de personnes est venue s’attaquer, le 25 avril 2012, à un tentacule du nucléaire dans la région, un pylône de la ligne à très haute tension Cotentin-Maine.


Neuf mois après, cinq personnes sont sommées de se présenter à la gendarmerie de leur domicile (Rennes, Plélan-le-Grand, Coutances, Paris, Le Mans). Mis-es en garde à vue pour vingt-quatre heures renouvelables, mais finalement relâché-es dans la journée, nous sommes poursuivi-es pour dégradations en réunion sur un bien d’utilité publique et refus de donner notre ADN. Pour défendre une industrie qu’il ne voudrait voir souffrir d’aucune critique, l’État fait jouer son arsenal judiciaro-policier. Nous nous retrouvons sur le banc des accusé-e-s ainsi que d’autres, concerné-es tant par l’opposition à la THT que par les blocages de trains de déchets nucléaires (Valognes et Caen). On aurait pourtant tendance à penser, deux ans après la catastrophe en cours de Fukushima, que c’est l’industrie nucléaire dans son ensemble qui est condamnable par son inconséquence – des dégâts incommensurables occasionnés par les mines d’uranium et par son enrichissement à ceux de la ligne THT, en passant par l’exploitation erratique des centrales, les tares du retraitement et la longue aventure du stockage des déchets…
L’action menée ce jour-là paraît bien dérisoire et anodine, mais hautement symbolique, à côté de tous les maux qu’a entraînés, qu’entraîne et qu’entraînera l’industrie nucléaire et ses lignes à très haute tension.


Procès passés et à venir :

18 et 19 mars à Caen : deux appels suite à l’action contre le train de déchets nucléaires à Valognes 11/2011
22 mars à Laval : procès d’un anti-THT.
21 mai : rendu du jugement pour un déboulonnage public le 18/03/2012, le militant doit payer 2000 euros de dommages et intérêts à RTE pour quelques boulons dévissés et 400 euros d’amende.
31 mai à Caen : un appel suite à l’action de Valognes et un procès suite au camp de Montabot.
5 juin : rendu du jugement pour les 7 inculpé-es du GANVA qui avaient bloqué un train de déchets radioactifs en novembre 2010, ils-elles doivent payer 29 000 euros de dommages et intérêts à la SNCF, 1750 euros pour payer l’avocat de la SNCF, ils-elles prennent 3 mois de prison avec sursis et 5 des 7 ont une mention sur le casier B2.


Fonds de soutien :
Chèque à l’ordre de l’APSAJ – Association pour la solidarité et l’aide
juridique : APSAJ, 6, cours des alliés, 35000 Rennes
RIB : 42559 00055 41020014732 07
IBAN : FR76 4255 9000 5541 02001473 207/BIC : CCOPFRPPXXX

Repost 0
Published by ko ko - dans Actions
commenter cet article
10 juillet 2013 3 10 /07 /juillet /2013 13:22

Chères amies, chers amis,
Un peu plus de deux après le début de la terrible catastrophe nucléaire de Fukushima, qui ne fait que débuter, nous apprenons réguliérement que de nouvelles fuites s'échappent des réacteurs.
Le Japon se trouve incapable de protéger sérieusement des milliers de citoyens japonais toujours exposés à de forte quantité de radioactivité.
Des informations sur les conséquences de Fukushima : http://fukushima.over-blog.fr/

 

Afin de se rendre compte ce que représente une évacuation, les associations antinucléaires d'Alsace et du Bade-Wurtemberg vous convient à une simulation grandeur nature d’une évacuation de la population suite à une hypothétique catastrophe dans la centrale nucléaire de Fessenheim :   

  • Rassemblement le dimanche 14 juillet à 11h00 sur le parking du E-center de Müllheim (D) (situé le long de la route "B3", entre la "Bundesstrasse" et la "Schliengener Strasse" à l'angle de la "Klosterrunstrasse")
  •  Départ en convoi véhiculé le long de la route "B3" (véhicules à moteur sur la route "B3", vélos sur la piste cyclable le long de la route "B3") en direction de Heitersheim (D).
  •  Arrivée prévue vers 13h00 à Heitersheim  (D) suivi d'un rassemblement.

En cas de catastrophe nucléaire à la centrale de Fessenheim, il n'y aura pas de protection efficace et ce n'est pas le PPI (Plan Particulier d'Intervention) élaboré par la Préfecture qui protégera efficacement les populations qui seraient fortement exposées à la radioactivité.
C'est pourquoi, nous répétons que la seule protection efficace de la population du Dreyeckland, c'est l'arrêt immédiat et définitif des deux réacteurs de la plus vieille centrale de France.

des infos complémentaires sur : http://www.fessenheimstop.org/

Pour le collectif franco-allemand "Pour la fermeture immédiate et définitive de Fessenheim"
Gilles Barthe

Repost 0
Published by ko ko - dans agenda
commenter cet article
1 juillet 2013 1 01 /07 /juillet /2013 21:31

SPECTACLE MUSICAL/DEBAT itinérant,par le chemin de halage le long des canaux
rdv chaque jour à 17h place de la Mairie des communes traversées
Thème: le projet CIGéo (enfouissement de déchets radioactifs à BURE 55)
HalageduDébat
- 30/06:St-DIZIER
- 01/07:VITRY le F.
- 02/07:REVIGNY s/O.
- 03/07:BAR-le-DUC
- 04/07:LIGNY en B.
*****************************
  04/07:TOUL (Café Choppe)
- 05/07:PAGNY s/ MEUSE
- 06/07:MAUVAGES
- 07/07:BONNET puis BURE
Venez participer aux soirées Musique/Débat dans votre ville
Si vous le souhaitez accompagnez-nous
le long du canal:Départ chaque jour à 13h au port fluvial
de la commune concernée
Contact(David)06 61 40 41 30

Repost 0
Published by ko ko - dans archives
commenter cet article
15 juin 2013 6 15 /06 /juin /2013 10:39

Lettre ouverte à Madame Delphine Batho,
ministre de l’Ecologie, du Développement durable et de l’Energie, pour l’arrêt du projet Cigéo

Madame la Ministre,

Dans votre communiqué du 24 mai vous rappelez le cadre de la loi de 2006, il conviendrait également de rappeler que la loi Bataille de 91 prévoyait au moins trois laboratoires de recherche sur l'enfouissement des déchets radioactifs, en particulier de haute et moyenne activité à vie longue. Il ne reste malheureusement que le site de Bure que la population devrait accepter comme «  la solution de référence  ». Certes les déchets radioactifs à vie longue existent mais pour l’heure l'inventaire n'est pas clos puisqu’il devra tenir compte des choix à venir en matière de politique énergétique, notamment sur la question des combustibles usés (ASN 22 mai 2013).

En 2005 la population s'est exprimée en défaveur du projet de stockage géologique. Une pétition a recueilli 40  000 signatures dans la région, ignorée par la suite.

Alors que le projet est déjà ficelé, les débats publics dits «  démocratiques  » n’ont de raison d’être que l’acceptation et la validation du centre de déchets radioactifs. Le 23 mai à Bure les opposants au projet Cigéo ont exprimé leur désaccord, ils l'ont fait en toute légalité, personne n'a été empêché de rentrer dans la salle des fêtes, ni bousculé, ni insulté, et ce malgré leur colère face à une situation qui leur est imposée. Ils l'ont fait avec les moyens dont ils disposent, un peu de bruit, de la musique, quelques confettis, rien de comparable avec l'argent déversé par l’ANDRA sur les localités.

Nous sommes défavorables au projet Cigéo, et nous demandons le maintien des déchets sur les sites où ils ont été produits ou retraités et qu’on arrête d’en produire. Les industriels sont responsables de ce qu'ils produisent sur le plan financier, éthique (producteurs-pollueurs-payeurs), et ne peuvent se débarrasser de leurs déchets toxiques au détriment de toute une région pour des générations.

En 2000 François Hollande a voté au Conseil Régional du Limousin une motion contre la création d'un laboratoire sur son territoire. Madame la Ministre, nous ne voulons pas de ces castors-là qui sillonnent déjà la France au mépris de la santé des cheminots et de la population et nous disons ni ici ni ailleurs !

A Chaligny, le 9 juin 2013

CACENDR
5 rue du 15 septembre 1944
54320 Maxéville

 

Repost 0
Published by ko ko - dans Informations
commenter cet article
11 juin 2013 2 11 /06 /juin /2013 19:21

http://sortirdunucleaire.org/IMG/jpg/p-_20_-_1DEBAT_BIDON.jpgBonjour à toutes et tous, opposant-e-s à l'ANDRA et ses projets mortifères,
En ce moment les nucléocrates organisent les débats publics bidon pour le projets CIGEO.
CIGEO c'est le nouveau nom tout beau tout propre donné au projet d'enfouissement de déchets radioactifs à Bure, en Meuse.
Ces débats publics sont une étape importante dans ce grand projet, étape préliminaire requise avant le lancement des travaux vers 2017 et l'arrivée des déchets à partir de 2025 jusqu'à dans quelques millions d'années. Le but de ces débats n'est pas de laisser le choix à la population ou de décider d'enfouir à Bure ou non. Le but est de faire passer pour démocratique les choix irresponsables de l'industrie nucléaire. Il ne reste que ce petit coin paumé de la Meuse où enterrer ces déchets dont les gestionnaires du désastre (ANDRA, AREVA, EDF et l'État français) ne savent que faire depuis le début du nucléaire. Il ne reste que cet endroit parce que l'acceptabilité de la population y est particulièrement bonne, corruption aidant. Partout ailleurs ils ont été renvoyés !
Le premier débat public bidon a eu lieu à Bure le 23 mai et celui-ci a été l'occasion pour les opposant-e-s de se faire entendre. Voici une vidéo : http://vimeo.com/67016824
L'objectif est de ré-affirmer encore que NON la population ne veut pas de ce projet, ne croit pas aux mensonges de l'industrie nucléaire et ne se laisse pas berner par des prétentions de démocratie de leur part alors qu'ils font tout le contraire depuis 20 ans !

Suite à ces diverses formes d'opposition, les nucléocrates ont du revoir leur stratégie et ont annulé ou repoussé les débats prévus par la suite.
Le prochain est prévu le lundi 17 juin à Bar-le-Duc, à 19h au Hall des Brasseries (rendez-vous à 18h sur place).
Puis ce sera à Nancy le 20 juin, à 19h au Palais des Congrès salle Stanislas (pareil rendez-vous à 18h sur place)
. Cette réunion aura pour thématique la "réversibilité" du projet. Nous savons que cette réversibilité est un mensonge et qu'une fois enterrés aux fonds des galeries, il sera impossible de faire marche arrière.
Soyons présents, nombreux et unis pour ré-affirmer, chacun à notre manière, notre opposition : dedans, dehors, en parlant, en criant, en chantant, en silence. Quand on dit "non" c'est non.
Nous organisons un covoiturage depuis Nancy pour le 17, départ vers 17h. Vous pouvez me contacter pour être conducteur ou passager : maia.desbois@gmail.com
Nous étions 200 à Bure pour dire non, soyons encore plus nombreux à Bar-le-Duc le 17 et à Nancy le 20 juin.
Faites passer cet appel à vos contacts. Merci.
Retrouvez toutes les infos sur le web :
* Infos sur le projet CIGEO et pourquoi s'y opposer, Réseau Sortir du Nucléaire : http://groupes.sortirdunucleaire.org/CIGEO
* Collectif Bure STOP : http://burestop.free.fr/spip/
* Bure Zone Libre, maison de résistance à la poubelle nucléaire, à Bure : http://burezoneblog.over-blog.com
* CACENDR, Collectif d'Action Contre l'ENfouissement des Déchets Radioactifs, à Nancy : http://cacendr.over-blog.com/
* Le site officiel des débats publics, par les nucléocrates : http://www.debatpublic-cigeo.org/participer/reunions_publiques.html
* Cigeout, le contre site des débats publics, par les opposants : http://www.cigeout.com/
* Documentations disponibles au Centre Culturel Autogéré de Nancy, 69 rue de Mont-Désert : http://ccan.herbesfolles.org

Repost 0
Published by KO KO - dans agenda
commenter cet article
15 février 2013 5 15 /02 /février /2013 10:28

SAMEDI 23 MARS 2013

Concert gratuit au BAR B'ARTS (rue Gambetta) à 20h30 et pendant la journée au centre ville à Pont à Mousson Avec: les BUREHALEURS et STOP BURE BROTHERS and SISTA. Concert suivi d'une discussion avec les membres des collectifs locaux .

 

afficheVENDREDI 29 mars

Projection du film: « INTO ETERNITY » au cinéma CONCORDE (48 place Duroc à Pont à Mousson) à 20h30
La séance sera suivie d'un débat animé par: CACENDR sur le thème des déchets radioactifs ,
de l'enfouissement en lorraine ou ailleurs , les risques , les dangers , le devoir de mémoire.
BURE, la poubelle nucléaire désignée n'est qu'à 80 kms!!!
A l’initiative de CACENDR : Collectif d'Action Contre Enfouissement des DéchetsRadioactifs.

Contacts: Annie:06 17 61 77 10 et Pascal: 03 54 93 02 08

Blogs:CACENDR: http://cacendr.over-blog.com/
LA MAISON DE LA RESISTANCE A BURE: http://burezoneblog.over-blog.com/
LE RESEAU SORTIR DU NUCLEAIRE: http://www.sortirdunucleaire.org/
SORTIR DU NUCLEAIRE MOSELLE : http://associationsdnm.blogspot.com /

 

andra

L'ENFOUISSEMENT des DECHETS HAUTEMENT RADIOACTIFS en LORRAINE :
– BURE: (Meuse) petit village de moins de 100 habitants.
– ANDRA: Agence Nationale pour la gestion des Déchets RAdioactifs.
– CIGEO: Centre Industriel de stockage GEOlogique.
Les déchets destinés au centre de stockage de Bure sont de Hautes Activités (HA) et à Vie Longue (VL),déchets dits: HAVL. Ce sont des déchets ultimes issus de nos centrales nucléaires. La loi du 28 juin 2006 a chargé l'ANDRA de concevoir et d'implanter un centre de
stockage... En cette année 2013 , un débat public est programmé. Le parlement se prononcera avant 2017 pour autoriser le début de la construction, la mise en service est prévue pour 2025.
NE LAISSONS PAS FAIRE AGISSONS

Repost 0
Published by ko ko - dans archives
commenter cet article
14 février 2013 4 14 /02 /février /2013 12:17

image001

Repost 0
Published by koko - dans archives
commenter cet article
14 février 2013 4 14 /02 /février /2013 11:59

article sur rachel

Repost 0
Published by ko ko - dans archives
commenter cet article
30 août 2012 4 30 /08 /août /2012 00:00

plus d'infos sur : http://festivaldebonnet2012.noblogs.org/

Affiche-festival-Bonnet-705x1024

 

Cette année encore, il revient...
LE (petit) FESTIVAL CONTRE LA (grosse) POUBELLE NUCLÉAIRE DE BURE
Maison de résistance à la poubelle nucléaire
Bure Zone Libre
2 rue de l'église | 55290 BURE | 03.29.45.41.77

***********************************

Cette année il s'offre une soirée supplémentaire le vendredi soir avec repas, cirque et jazz manouche ! Et à suivre tout au long du week-end et comme tous les ans, une vraie info indépendante sur les déchets, l'enfouissement, et le nucléaire en général.
La première conférence-débat portera donc sur l'actualité du projet de Bure (CIGEO) et la seconde sur les luttes victorieuses contre les projets d'enfouissement en France, avec des intervenants de Mayenne, des Deux-Sèvres, et, on l'espère, du Gard, qui viendront parler de leurs luttes contre l'ANDRA. Hé oui, ce ne sont pas toujours les nucléocrates qui gagnent ! Pour s'en souvenir on pourra aussi visionner le documentaire "Plogoff, des pierres contre des fusils" et débattre avec Nicole et Félix Le Garrec, les réalisateurs.


Enfin, pour replacer le projet de Bure dans un contexte plus général et faire le lien avec d'autres projets d'actualité, la compagnie Un Pas de Côté viendra jouer la pièce "Avenir Radieux, une fission française", deuxième volet (après "Elf, la pompe Afrique") de la trilogie BLEU-BLANC-ROUGE de Nicolas Lambert. A partir, entre autres, de scènes tirées des débats publics sur l'EPR (tiens ? on aurait pas un débat public sur le feu chez nous aussi ?), la pièce explore le discours officiel du pouvoir et la confiscation de la possibilité de débattre.


Évidemment il y aura aussi du bon son pour toutes les oreilles (bal folk, jazz manouche, dub-tek, hip-hop, etc),
du cirque avec les Gones et les Rouages, de la danse avec Man'ok (spectacle participatif), de la magie pour les petits, des ateliers : écriture, cirque, énergies renouvelables, sérigraphie (si vous voulez un beau t-shirt du festival à prix libre ramenez un tee-shirt uni de votre placard !), un jeu de piste pour les enfants, des expos, des stands d'info, et, grande nouveauté, une expo d'art contemporain d'Adeline Carrion Reyna sur les travailleurs du nucléaire, à la salle des fêtes de Bonnet !

Puisque CIGEO est censé nous amener du boulot autant qu'on sache tout de suite à quoi s'attendre...
Plus d'infos sur le programme : http://festivaldebonnet2012.noblogs.org
Pour le côté pratique : le dortoir et les chambres de la Maison de Bure seront réservées aux artistes et intervenants (qui viennent de loin pour jouer gratis...) Il y aura possibilité de camper sur place : amenez vos tentes ! Côté cuisine, une cantine à prix libre, sera présente comme l'an passé pour nous régaler...


A bientôt !
L'équipe du festival.

Repost 0
Published by ko ko - dans archives
commenter cet article

Catégories