Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

CACENDR

Crée en 1999, CACENDR est une association qui milite contre le projet d'enfouissement des déchets radioactifs à Bure en Meuse.

Rechercher

Newsletter

Pour recevoir des newsletter, veuillez écrire sur cacendr-request@lists.riseup.net

Archives

15 juin 2013 6 15 /06 /juin /2013 10:39

Lettre ouverte à Madame Delphine Batho,
ministre de l’Ecologie, du Développement durable et de l’Energie, pour l’arrêt du projet Cigéo

Madame la Ministre,

Dans votre communiqué du 24 mai vous rappelez le cadre de la loi de 2006, il conviendrait également de rappeler que la loi Bataille de 91 prévoyait au moins trois laboratoires de recherche sur l'enfouissement des déchets radioactifs, en particulier de haute et moyenne activité à vie longue. Il ne reste malheureusement que le site de Bure que la population devrait accepter comme «  la solution de référence  ». Certes les déchets radioactifs à vie longue existent mais pour l’heure l'inventaire n'est pas clos puisqu’il devra tenir compte des choix à venir en matière de politique énergétique, notamment sur la question des combustibles usés (ASN 22 mai 2013).

En 2005 la population s'est exprimée en défaveur du projet de stockage géologique. Une pétition a recueilli 40  000 signatures dans la région, ignorée par la suite.

Alors que le projet est déjà ficelé, les débats publics dits «  démocratiques  » n’ont de raison d’être que l’acceptation et la validation du centre de déchets radioactifs. Le 23 mai à Bure les opposants au projet Cigéo ont exprimé leur désaccord, ils l'ont fait en toute légalité, personne n'a été empêché de rentrer dans la salle des fêtes, ni bousculé, ni insulté, et ce malgré leur colère face à une situation qui leur est imposée. Ils l'ont fait avec les moyens dont ils disposent, un peu de bruit, de la musique, quelques confettis, rien de comparable avec l'argent déversé par l’ANDRA sur les localités.

Nous sommes défavorables au projet Cigéo, et nous demandons le maintien des déchets sur les sites où ils ont été produits ou retraités et qu’on arrête d’en produire. Les industriels sont responsables de ce qu'ils produisent sur le plan financier, éthique (producteurs-pollueurs-payeurs), et ne peuvent se débarrasser de leurs déchets toxiques au détriment de toute une région pour des générations.

En 2000 François Hollande a voté au Conseil Régional du Limousin une motion contre la création d'un laboratoire sur son territoire. Madame la Ministre, nous ne voulons pas de ces castors-là qui sillonnent déjà la France au mépris de la santé des cheminots et de la population et nous disons ni ici ni ailleurs !

A Chaligny, le 9 juin 2013

CACENDR
5 rue du 15 septembre 1944
54320 Maxéville

 

Partager cet article

Repost 0
Published by ko ko - dans Informations
commenter cet article

commentaires

Catégories